28/05/2012

Préparation du CAP et la poursuite des études

etudes-universite.jpgLa poursuite des études après le CAP

Malgré cela, après avoir décroché un CAP la plupart des diplômés peuvent opte pour la poursuite des études. Habituellement, ce sont surtout les élèves armés de bons dossiers scolaires qui preferent de passer le baccalauréat professionel. S’exécutant durant 3 années, ce dernier est composé de la seconde professionnelle, la première professionnelle et la terminale professionnelle. Tout comme en CAP, les matières professionnelles et technologiques sont mises en évidence en baccalauréat professionel. Signalons enfin que les candidats en seconde professionnelle peuvent entrer en deuxième année CAP. En effet, ces élèves ont accès à la préparation de l’examen CAP en une année. Pourtant, d’après l’article L. 335-5 du code de l'éducation, toute personne ayant exercé une activité bénévole ou salariée pendant au moins 3 ans dans le champ du diplôme peut demander à faire valider les acquis de son expérience. C’est ce qu’on appelle l’accès au diplôme par la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Préparation du certificat d’aptitude professionnelle

Le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) s’agit d’un diplôme de niveau V. Ce diplôme d’études secondaires et d’enseignement professionnel permet à son titulaire d’être un ouvrier ou un employé qualifiés dans un secteur. En effet, le diplôme est muni d’une spécialité. La préparation du CAP se fait dans un lycée professionnel. Elle dure deux années après la classe de troisième. Les apprenants armés d’un autre BEP ou d’un autre certificat peuvent préparer le CAP en un an. Il existe deux moyens permettant de préparer le certificat d’aptitude professionnelle. Ce sont : la formation initiale et la formation professionnelle continue. Pour la première méthode, la préparation se fait en 1 ou 2 ans. Elle est reservée aux élèves qui ont la classe de troisième, aux titulaires d’un premier certificat d’aptitude professionnelle ou BEP et les élèves de la seconde professionnelle. En effet, le CAP peut être décroché par la validation des acquis de l’expérience. Mais pareillement, il est possible de passer instantanément à l’examen, même sans préparation dans un lycée professionnel. Par ailleurs, le certificat d’aptitude professionnelle peut être préparé dans un centre de formation d’apprentis (CFA). Le mode d’enseignement et la durée appartient à chaque établissement et du niveau des apprenants. Certains procurent un enseignement sur mesure à des élèves de 5ème, 4ème, 3ème, sections d’enseignement général et professionnel conforme et, établissements régionaux d’enseignement conforme. Pour d’autres, la formation se tient dans des écoles privées fournissant des formations en une année.

Les épreuves du certificat d’aptitude professionnelle

Après au maximum 2 années de préparation, les élèves peuvent se présenter à l’examen. En effet, les épreuves comprennent huit matières. L’évaluation d’au moins quatre matières se fait en contrôle continue. Seuls, les candidats ayant la moyenne après addition des unités du diplôme et des unités professionnelles sont admis. Quant aux refusés, les notes peuvent être conservées durant cinq années. Notons que toutes personnes ayant déjà un diplôme de niveau IV ou V peuvent ignorer les épreuves générales, à l’exception de spécialité vie sociale et professionnelle. Le certificat d’aptitude professionnelle est un diplôme fait pour répondre aux attentes des professionnels. A cet effet, les titulaires de ce diplôme peuvent entrer directement dans le monde du travail. Mais pareillement, les diplômés peuvent foncer sur leurs études avec d’autres spécialités pour combler leurs compétences. Ainsi, ils peuvent opter pour une Mention Complémentaire (MC) ou pour une Formation Complémentaire d’Initiative Locale (FCIL). Ce sont des formations d’adaptation au métier. Dépendant de chaque domaine, les élèves peuvent foncer sur le certificat d’aptitude professionnelle avec le Brevet Professionnel (BP). Avec cela, les élèves peuvent choisir une d’entre les 63 spécialités du bac pro. Ce dernier se prépare en deux années.